Menu
Menu

PRATIQUE

HEADER-PRATIQUE

Le freinage

Plusieurs paramètres font en sorte que le freinage pour un véhicule récréatif est un sport plus costaud que pour une automobile. D'abord, le VR est plus lourd. De plus, la vitesse, la longueur et l'inclinaison d'une pente, ainsi que la friction entre vos pneus et la route sont des facteurs importants dans la réussite d'un freinage adéquat.

La détérioration des freins ne se remarque pas vraiment en situation normale; il est donc primordial d'effectuer un entretient régulier pour que ceux-ci répondent à l'appel en situation d'urgence.

• Les différents types de freins
• Le frein moteur (engine break)

 

Les différents types de freins

Les freins électriques

Les freins électriques fonctionnent avec un tambour, comme ceux d’une voiture, sauf que c’est un courant électrique qui active l’aimant qui produit le freinage.

Avantages

  • Très efficaces
  • Fonctionnent sans huile
  • Simples d’entretien
  • Les pièces de remplacement son peu coûteuses et faciles à trouver
  • Fonctionnent en marche arrière
  • Peuvent être activés à partir du véhicule tracteur

Inconvénients

  • Nécessitent un contrôleur dans le véhicule tracteur
  • Obligation d’avoir une batterie 12Volt dans la remorque pour le freinage d’urgence
  • Peu recommandés pour les applications marines, surtout les anciens modèles


Les freins hydrauliques

Il s’agit du même système que dans les voitures, mais c’est le poids de la remorque qui, lorsque le véhicule tracteur freine, produit une pression sur le cylindre d’huile de l’attache et active le freinage.

Avantages

  • Ne requièrent pas de contrôleur dans le véhicule tracteur
  • Le freinage d’urgence ne nécessite aucun dispositif supplémentaire
  • Conviennent bien aux applications marines
  • Permettent l’utilisation de freins à disque

Inconvénients

  • Réparations coûteuses et complexes
  • Ne fonctionnent pas en marche arrière
  • Peuvent nécessiter un système de verrouillage électrique ou manuel afin de pouvoir reculer aisément
  • Risquent de surchauffer dans les descente
  • Ne permettent pas le freinage indépendant de la remorque, ce qui, bien que toléré, ne respecte pas la norme DOT aux États-Unis


Les freins pneumatiques (tambours et disques)

Une combinaison intelligente de la compression et des freins lors d'une longue descente assurera la sécurité de tous les passagers, ainsi qu'un meilleur contrôle du véhicule. Voici des lignes directrices pour vous aider dans de telles situations:

  • Pente de moins de 3% : utiliser les freins.
  • Pente d'entre 3% et 7% : utiliser les freins et passer en deuxième rapport.
  • Pente de plus de 7% : utiliser les freins et passer en deuxième rapport.

Aussi, il peut être utile de relâcher les freins régulièrement (pour une courte période), afin de permettre à ceux-ci de se refroidir.

Dans les cas de courtes descentes, l'usage de la compression n'est pas nécessaire, mais il vous aidera à acquérir de bonnes habitudes et un meilleur contrôle de votre véhicule.

Le système routier vous donnera des indications sur le degré de dénivellation des descentes. Pour certaines pentes particulièrement prononcées, il vous sera demandé de tester vos freins juste avant la pente : cela vous permettra d'amorcer la descente à vitesse réduite.

Avantages

  • Le freinage d’urgence ne nécessite aucun dispositif supplémentaire
  • Fonctionnent en marche arrière
  • Permettent l’utilisation de freins à disque
  • Fonctionnent sans huile

Inconvénients

  • Nécessitent une modification du véhicule tracteur (compresseur)
  • Réparations coûteuses et complexes
  • Ne permettent pas le freinage indépendant de la remorque, ce qui, bien que toléré, ne respecte pas la norme DOT aux États-Unis
  • Peu recommandé pour les applications marines.


Le frein moteur (engine break)

C'est un système mécanique qui utilise le moteur comme compression afin d'ajouter à la puissance de freinage. Si votre autocaravane est dotée d'un moteur diesel, ce système est souvent monté directement sur le moteur, et peut être activé soit manuellement ou automatiquement.