Menu
Menu

ASSOCIATIONS REGIONALES


Lanaudière (17)

ARCC17

Blogue
 
NosActivitesAVenir  

WpLogin

map-quebec

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 15 16 17 18 20

Fondée en janvier 1980, l’ARCC Lanaudière a été l’hôte de trois rassemblements de fermeture en 2001, 2002 et 2006, de même que d’une Commission Jeunesse en 2004. Son territoire regroupe plus de 3 000 familles membres passionnées de camping, disséminées entre le fleuve Saint-Laurent au sud et la réserve de Manawan au nord. Notre « zone d’influence » s’étend de Terrebonne et Saint-Donat à l’ouest jusqu’à Berthierville et Saint-Charles-de-Mandeville à l’est. Repentigny, Saint-Michel-des-Saints, Saint-Donat, Rawdon, Chertsey et Saint-Côme constituent d’autres villes d’importance pour notre ARCC, dont le chef-lieu est Joliette. Lire la suite...

SylvieDesjardins2014
Sylvie Desjardins
Présidente
Terrebonne
BrigitteGougeon2014
Brigitte Gougeon
Vice-présidente et 
trésorière
Lavaltrie
na homme
Poste vacant
Trésorier
AnikPriveWeb
Anik Privé
Secrétaire 
Repentigny

 

DanielGariepy2014
Daniel Gariépy
Administrateur
St-Roch-de-l'Achigan
MichelNaudWeb
Michel Naud
Administrateur
Ste-Béatrix

na-homme
Roger Drainville
Administrateur
St-Ambroise-de-Kildare



Contactez-nous : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour connaitre nos attraits touristiques
Tourisme Lanaudière
Tourisme Québec

Nos parcs et réserves
Parc national du Mont-Tremblant
Réserve faunique Mastigouche
Réserve faunique Rouge-Matawin
Parc des Chutes-Monte-à-Peine-et-des-Dalles
Parc régional des Sept-Chutes
Réserve écologique des Tourbières-de-Lanoraie

Notre région doit son nom à Charlotte de Lanaudière, épouse de Barthélémy Joliette, fondateur de la ville éponyme. Sous le régime français, notre contrée incluait déjà de nombreuses et prospères seigneuries ; plusieurs maisons patrimoniales françaises bâties du 17e au 19e siècle y sont préservées. On les admire le long du chemin du Roy, première route canadienne à relier Montréal et Québec, dès 1737, en passant par de nombreux villages dont le cachet ancien leur vaut aujourd’hui de compter parmi les plus beaux villages de la province. Nous sommes fiers de notre vocation agricole et de nos richesses culturelles. Par ailleurs, Lanaudière se distingue par son grand amour de la musique, autant classique que « trad ».

Du sud au nord, notre paysage rural se transforme peu à peu, faisant place aux montagnes et à de vastes étendues sauvages. En plus du célèbre mont Tremblant, qu’il partage avec les Laurentides, le territoire de notre ARCC inclut les bassins hydrograhiques des rivières Ouareau et L’Assomption et la majeure partie du lac Saint-Pierre, rendez-vous de la sauvagine au temps de la migration et abritant jusqu’à 288 espèces d’oiseaux. Entre autres beautés de la nature, Lanaudière compte aussi de nombreuses chutes d’eau et une tourbière. C’est donc une destination de premier plan pour les amateurs de plein air… et de camping !

Des iles de Berthier aux allures de bayou louisianais à la réserve écologique des Tourbières-de-Lanoraie, la région affiche une diversité étonnante. Grand rendez-vous culturel de l’été, le Festival de Lanaudière attire chaque année les grands noms de la musique dans l’amphithéâtre en plein air de Joliette et dans quelques belles églises du coin. Une ribambelle d’activités de plein air (randonnée, observation et interprétation de la nature) sont offertes dans les différents parcs : le site enchanteur du parc des Chutes-Dorwin, le parc des Cascades, le parc des Sept-Chutes et le parc national du Mont-Tremblant. La visite de jardins et de fermes, le golf et le vélo s’ajoutent aux innombrables loisirs qui s’offrent aux campeurs.