Menu
Menu

ASSOCIATIONS REGIONALES


Chaudière-Appalaches (07)

ARCC07

Blogue
 
NosActivitesAVenir  

WpLogin

map-quebec

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 15 16 17 18 20

Bordée au nord par le fleuve Saint-Laurent et au sud par la frontière des États-Unis, notre ARCC s’étend de Disraeli et Laurier-Station à l’ouest jusqu’à Saint-Roch-des-Aulnaies à l’est. Outre celles déjà mentionnées, nos principales villes sont Lévis, Thedford Mines, Montmagny, Sainte-Marie et Saint-Georges. Avant le 20 février 2009, notre ARCC, qui existe depuis 1989, portait le nom de Beauce-Appalaches, changé afin de correspondre à celui de la région touristique de Chaudière-Appalaches. La délimitation de notre territoire s’en est aussi trouvée modifiée. Cela n’enlève rien à notre dynamisme qui s’est manifesté au fil des ans comme en témoignent trois prix Lucien-Rhéaume, remportés en 2000, 2001 et 2003, et le succès de la Commission Jeunesse tenue en 2008 à Vallée-Jonction. Lire la suite...

MichelLongchamps2014
Michel Longchamps
Président 
Saint-Georges
RenaudFortier2014
Renaud Fortier
Vice-président
St-Georges
JacquesLehoux2014
Jacques Lehoux
Trésorier
Sainte-Marie
na femme
Jinny Plourde
Secrétaire
Lévis
RichardQuesnel2014
Richard Quesnel

Administrateur
Lévis
GaetaneNolet2014
Gaétanne Nolet
Administratrice
Saint-Frédéric

MoniquePlante2014
Monique Plante
Administratrice
Thetford Mines

 

 

Contactez-nous : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour connaitre nos attraits touristiques
Tourisme Chaudière-Appalaches
Tourisme Québec

Nos parcs
Parc national de Frontenac
Parc régional des Appalaches
Parc régional du Massif du Sud

L’ARCC Chaudière-Appalaches présente une impressionnante variété de paysages, allant du panorama fluvial aux montagnes pittoresques, en passant par de bucoliques secteurs agricoles et de spectaculaires mines aux allures lunaires.

Au nord, on trouve le long du fleuve manoirs, seigneuries, maisons ancestrales et vieux moulins, intéressants témoignages d’hier enchâssés dans quelques-uns des plus anciens et des plus beaux villages du Québec, comme Saint-Antoine-de-Tilly, Lotbinière, Saint-Vallier-de-Bellechasse et le village blanc de Saint-Michel-de-Bellechasse. Parmi les premières régions du Québec à être colonisées, Chaudière-Appalaches a accueilli son premier seigneur en 1636, sur l’actuel territoire de la ville de Lévis, officiellement créée en 1861. Centre économique de notre région, Lévis est toujours en croissance et se démarque par son intense activité industrielle et portuaire.

Au sud, c’est le pays des Beaucerons, reconnus pour leur caractère industrieux, qui produisent un sirop d’érable de première qualité dans la vallée fertile de la rivière Chaudière. Au sud-est, le long de la frontière américaine, le relief devient plus accidenté, certains sommets atteignant les 800 mètres. Les municipalités des plateaux appalachiens vivent principalement de leur industrie minière, malgré le déclin de la demande pour leur principale ressource, l’amiante.

Le territoire de l’ARCC Chaudière-Appalaches recèle donc des attraits propres à satisfaire tous types de campeurs. Le fleuve et ses îles, dont la Grosse Île et l’ile aux Grues, principales attractions de la région, raviront l’ornithologue amateur qui pourra assister, au temps de la migration à Montmagny, au plus grand rassemblement d’oies blanches du Québec. Les adeptes d’agrotourisme en auront pour leur argent sur les routes gourmandes de Chaudière-Appalaches et les amoureux du plein air découvriront des sites méconnus pour pratiquer la randonnée pédestre, les sports nautiques et le camping sauvage. De nombreux musées et centres d’interprétation témoignent du riche passé industriel de notre région, de même que de notre vif esprit d’entreprise. Il parait que celui-ci n’a d’égaux que la chaleur de notre accueil et notre proverbial caractère festif ! Venez le constater par vous-même !