Retour aux actualités

Les actualités


L’Île d’Orléans: entre fleuve, histoire et terroir

(2020-03-16) À quelques minutes à peine de la ville de Québec, l’Île d’Orléans fait vivre aux caravaniers un dépaysement total. La région dévoile des paysages sublimes dans un décor rural et, peu importe la saison, le charme y est toujours au rendez-vous. L’équipe de Terego, le réseau de haltes en VR pour chez des producteurs du terroir, vous propose des suggestions d’arrêts gourmands et patrimoniaux. C’est une invitation à rouler tranquillement, écouter les flots du fleuve, humer les arômes du terroir et ressentir les fantômes du passé.

En traversant le pont suspendu, vous arrivez sur une île dont la réputation de destination agrotouristique n’est plus à refaire. En effet, l’agriculture occupe encore aujourd’hui 95% du territoire. Les sols y sont fertiles, les cultures sont variées, et les producteurs sont à la fois accueillants et fiers. L’île est ceinturée par le chemin Royal qui relie les 6 villages. Nous vous suggérons de le parcourir dans le sens antihoraire afin de profiter pleinement des paysages. À la sortie du pont, tournez à droite.

1. Sainte-Pétronille

L’Île d’Orléans est le site de l’un des plus anciens peuplements de la Nouvelle-France et l’histoire y est encore bien vivante, surtout dans son architecture.

Le premier village que vous croisez est Sainte-Pétronille. Ici, sortez du VR pour découvrir le village à pied. Une promenade le long de la rue Horatio-Walker, nommée d’après le peintre et photographe canadien qui y avait élu domicile à la fin de ses jours, vous permet d’admirer la vue sur la ville de Québec et ses fortifications. La rue est joliment bordée de maisons cossues.

2. Saint-Laurent-de-l’Île-d’Orléans

Le chemin Royal sillonne des champs de fraises et vous porte jusqu’à Saint-Laurent. En saison, n’hésitez pas à arrêter à l’une de ces fermes pour faire l’auto-cueillette de petits fruits sucrés.

Au village, le Parc Maritime de Saint-Laurent est un joli site pittoresque en bordure du fleuve qui vous fait voyager au début du XIXe siècle quand la paroisse comptait un vingtaine de chalouperies et quelques chantiers maritimes familiaux.

3. Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans

Vinaigrerie du Capitaine
Vinaigrerie du Capitaine

Situé sur la rive sud de l’île, Saint-Jean-de-l’Île-d’Orléans est reconnu pour être l’un des plus beaux villages du Québec. Avec raison! Ses maisons néoclassiques lui procurent beaucoup de charme. L’église en pierre et le cimetière marin construits en 1734 sont classés bâtiments patrimoniaux. Tout comme l’imposant Manoir Mauvide-Genest, l’un des derniers domaines seigneuriaux encore debout au Québec. La visite guidée vous permet de découvrir l’histoire de Sieur Mauvide, le simple chirurgien devenu riche commerçant.

Saint-Jean possède aussi un terroir très riche. Au cœur du village, un arrêt chez Du Capitaine Ferme & Vinaigrerie s’impose pour quiconque désire stimuler ses papilles gustatives. Vinaigres et produits du cassis y sont à l’honneur. Le cassis est produit sur place et les vinaigres de grande qualité sont fabriqués selon le savoir-faire des vinaigriers d’autrefois. L’entreprise familiale a 2 sites magnifiques à découvrir: la Boutique du Capitaine sur le chemin Royal et la vinaigrerie traditionnelle à l’arrière. La vinaigrerie accueille sur son terrain les membres Terego qui désirent y passer une nuit. Il s’agit véritablement d’une halte privilégiée pour découvrir le village.

Saint-François
St-François

4. Saint-François

À la halte municipale de Saint-François, l’observatoire est une belle occasion de se dégourdir les jambes et s’en mettre plein la vue. Du haut de la tour, on peut admirer les îles de l’archipel, le cap Tourmente et l’estuaire du fleuve Saint-Laurent. Saviez-vous que c’est à cet endroit que l’eau douce du fleuve rencontre l’eau salée de la mer? Cela explique la grande diversité de poissons qui s’y trouve.

5. Sainte-Famille

Le village de Sainte-Famille est un autre incontournable pour découvrir le terroir de l’île. À la fin de l’été, les pommes y sont en vedette et les nombreux vergers font la joie des familles.

Saint-Pétronille
Saint-Pétronille

Nous vous suggérons de visiter la Ferme Laval Gagnon. Une entreprise familiale depuis 7 générations. Peu importe le moment de la saison vous y trouvez des activités pour la famille et des produits frais : pommes, fraises, framboises, maïs sucré… Bonus, si vous êtes membre Terego, vous pouvez y faire une halte d’une nuit en VR, seul au cœur de la campagne.

La Ferme d’Oc est notre autre arrêt gourmand dans ce secteur. Sur cette ferme, qui est aussi une halte VR pour les membres Terego, Jean-François Émond élève oies et canards dans les prairies d’herbes grasses et sur les coteaux généreux de l’île. Il vous parlera avec passion de ses produits et gageons que vous ne pourrez résister aux délices de la cantine : notamment la fameuse poutine au foie gras !

Saint-Famille regorge aussi de sites patrimoniaux intéressants, dont la Maison Drouin qui est la seule

La Ferme d'Oc
La ferme d’Oc

maison d’habitant authentique accessible au public. On y trouve le centre d’interprétation de l’histoire de l’Île d’Orléans.

6. Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans

Notre circuit sur l’île se termine à Saint-Pierre-de-l’Île-d’Orléans. Prenez le temps d’admirer l’ancienne église, l’un des 19 bâtiments de l’île classés patrimoniaux. Nous vous suggérons aussi une pause à l’Espace Félix-Leclerc qui rend hommage à ce grand poète québécois et perpétue, au travers de son exposition, la mémoire de sa vie et de son œuvre.

Pour plus d’information sur les sites et attraits de l’Île d’Orléans, visitez le site touristique officiel.

Pour des informations sur les haltes VR d’une nuit chez les producteurs du terroir visitez le site de Terego.

  • Les archives. 779

      Ces campeurs sont plus heureux

      Ils voyagent plus, Économisent gros et sont mieux informés

      EN SAVOIR PLUS!