Retour aux actualités

Les actualités


Camping La Jolie Rochelle : nature et tranquillité, sans compromis

(2020-06-08) Reconnu pour ses aménagements paysagers et sa belle nature, le camping La Jolie Rochelle, qui compte 250 emplacements et qui est situé dans la région de Bellechasse, pourra enfin recommencer à accueillir sa clientèle.

jr2Nous nous sommes entretenus avec madame Françoise Courville, l’exploitante de ce terrain afin d’obtenir ses impressions sur la saison qui s’amorce.

Comment êtes-vous devenue exploitante de terrain de camping ?

Ce camping appartenait à mes beaux-parents. En 2001, nous l’avons repris et nous l’avons mis au goût du jour, notamment en faisant construire une usine de traitement des eaux usées extraordinaire.

Qu’est-ce qui fait le caractère unique de votre établissement ?

Plusieurs choses. Nous misons avant tout sur nos aménagements paysagers et la nature. Il y a aussi une piste cyclable à proximité. Tout ça aide nos campeurs à décompresser et à se détendre. Nous offrons peu d’activités structurées et ça plait à certaines personnes qui viennent ici avant tout pour le calme et pour relaxer.

En dehors des mesures obligatoires que vous devrez prendre pour éviter la propagation de la COVID-19, proposerez-vous des activités et des services qui seront spécialement adaptés à la situation ?

C’est certain que la situation limite les activités. Les gens pourront jouer à la pétanque, au jeu de fer, etc., mais ils devront apporter leur propre équipement. Cet été, nous n’en prêterons pas, car c’est vraiment trop compliqué si on veut rester très sécuritaire. La piscine aussi sera fermée, mais il y a une rivière et on ne pourra pas empêcher les gens d’y aller.

Par ailleurs, les visiteurs ne seront pas admis jusqu’à nouvel ordre. C’est triste, mais la sécurité est notre priorité.

Quel est votre état d’esprit face à la saison de camping bien spéciale qui s’en vient ?

On veut absolument assurer la sécurité de la population et on va mettre beaucoup d’énergie pour se préparer. Nous allons avoir des mesures strictes, mais les gens comprennent cette nécessité. Dès qu’ils font une réservation, nous leur faisons parvenir un document émis par la Santé publique. Ça les rassure et ils apprécient. En plus, il y a déjà une distance importante entre les emplacements. Nous n’avons pas d’effort particulier à fournir pour s’assurer de la distanciation. Bref, c’est plus compliqué et il y aura des contraintes, mais on va y arriver !

À ces mesures sanitaires s’ajoutent des complications au niveau de séjour à reporter.

Sentez-vous de l’engouement de la part des campeurs maintenant que le gouvernement a annoncé l’ouverture de la saison ?

Définitivement. Je pense que beaucoup de campeurs qui prévoyaient se rendre aux États-Unis ou dans les autres provinces vont rester au Québec, même chose pour des voyageurs qui prévoyaient prendre l’avion.  Je note également qu’il y aura une abondance de longs séjours. Les gens vont demeurer ici pour de plus longues périodes qu’à l’habitude. Nous avons d’ailleurs priorisé les gens qui resteront chez nous pendant plus d’une semaine.

Plus concrètement, disons que c’est clair que les Québécois sont des fervents du camping. Depuis l’annonce de l’ouverture de la saison, nous n’arrivons pas à vider notre boite vocale !


À l’achat de 6 nuitées consécutives, le camping offre la 7e nuitée gratuite aux membres de la FQCC.


lajolierochelle.quebec

jr3

jr4

  • Les archives. 736

      Ces campeurs sont plus heureux

      Ils voyagent plus, Économisent gros et sont mieux informés

      EN SAVOIR PLUS!