Retour aux actualités

Les actualités


Le camping La Détente : votre deuxième maison, au coeur du Québec !

(2020-06-03) Reconnu en bonne partie grâce au Week-End Country Retro Pop qui présente chaque, le camping La Détente de Drummondville offre bien plus aux campeurs qui cherchent à passer des vacances agréables en plein cœur du Québec.

Nous nous sommes entretenus avec Michel Bussière et sa sœur Chantal, des membres de la famille qui exploite ce camping depuis plus de 50 ans.

lad4

Comment êtes-vous devenu exploitant de terrain de camping ?

Michel : C’est mon père qui a ouvert ce terrain il y a 54 ans avec un de ses frères. Il n’y a pas beaucoup d’établissements qui ont le même propriétaire depuis aussi longtemps ! Quand mon père et son frère ont eu des ennuis de santé il y a 25 ans, je me suis occupé du terrain pendant un été pour voir si jamais ça et j’ai continué l’aventure ensuite. Ma sœur Chantal s’est jointe à nous il y a une douzaine d’années. C’est une affaire de famille.

Chantal : C’est après être allé camper à Old Orchard que mon père et mon oncle ont décidé d’ouvrir leur propre camping. Au départ, c’était une terre à bois qu’ils ont défrichée et le camping portait le nom de Fontainebleau. Depuis 1973, il s’appelle La Détente.

Qu’est-ce qui fait le caractère unique de votre établissement ?

Michel : Le gros morceau, c’est vraiment le festival Week-End Country-Rétro-Pop. Ça attire du monde d’un peu partout. Bien entendu, nous offrons des activités, mais comme notre nom le dit, les gens aiment bien venir pour se détendre avant tout et pas seulement les plus vieux, notre clientèle rajeunie ! En plus, nous pensons que notre entente avec la FQCC qui permet aux membres de camper pour 30 $ par nuitée, taxes incluses, va plaire aux gens.

Quel est votre état d’esprit face à la saison de camping bien spéciale qui s’en vient ?

Michel : C’est certain qu’il y a de l’incertitude. Nous serons bien préparés, mais on devra aussi prendre tout ça une journée à la fois et être capable d’improviser et de s’adapter. Les campeurs devront eux aussi savoir s’adapter. Il faudra que tout le monde y mette du sien. Nous sommes un des campings qui a accueilli des snowbirds au début de la pandémie et ça s’est très bien passé. Ça donne un peu d’expérience. On espère aussi que la situation continue à s’améliorer et que certaines mesures tombent, ce qui nous permettra d’offrir plus d’activités. Je crois que les campeurs sont capables d’être responsables.

Nous avons eu des rénovations à faire cet hiver, c’est certain par contre que les semaines que nous avons perdues en mai rendent tout ça un peu plus difficile au niveau financier.

Chantal : On est toujours en train de regarder ce qu’on pourra faire pour offrir le plus d’activités possibles. Les consignes changent constamment, donc on verra au fil de l’été. Notre piscine est déjà prête à ouvrir quand ça sera le temps !

Sentez-vous de l’engouement de la part des campeurs maintenant que le gouvernement a annoncé l’ouverture de la saison ?

Michel : La clientèle va être au rendez-vous. Même si nous avons perdu quelques saisonniers qui ne pouvaient pas attendre, je n’ai eu qu’une seule annulation pour une réservation de campeur voyageur. Nous allons aussi prolonger la saison plus tard que d’habitude, ce qui nous permettra de nous rattraper pour ce qu’on a manqué en mai.

Une chose est certaine, on sera prêt à recevoir les campeurs et on espère les voir en grand nombre !

Chantal : Avant l’annonce, c’est certain qu’on était inquiets, mais les gens ont été au rendez-vous quand l’ouverture de la saison a été annoncée. En plus, il faisait beau, ce qui aide toujours. Pour la suite, ça sera comme d’habitude, ça dépendra aussi de la température.


Les membres de la FQCC profitent de l’offre de 30$ taxes incluses par nuitée.


campingladetente.ca

lad3

lad1

  • Les archives. 715

      Ces campeurs sont plus heureux

      Ils voyagent plus, Économisent gros et sont mieux informés

      EN SAVOIR PLUS!