Retour aux actualités

Les actualités


COVID 19 – Une étude se penche sur les intentions des campeurs nord américains

(2020-05-12) En temps normal, le regroupement de terrains de camping KOA publie son rapport annuel sur l’état du camping en Amérique du Nord au mois de mai. Pour plusieurs propriétaires d’établissements, ce rapport permet de dégager les tendances et d’orienter les investissements dans leurs installations. En raison de la COVID-19, c’est plutôt un rapport spécial qui tient compte de cette nouvelle réalité qui vient d’être publié.

2020-05-11_08-36-51-233x300KOA a cherché à brosser un portrait de l’état d’esprit actuel des campeurs, de leurs intentions et de leurs sentiments au moment où le déconfinement s’amorce en Amérique du Nord.  Le document, intitulé Special Report: North American Camping and the Effects of COVID-19Rapport spécial : le camping en Amérique du Nord et les effets de la COVID-19 ), s’attarde également aux adeptes de tourisme et de voyages qui ne sont pas nécessairement des campeurs afin de voir quel est leur intérêt face au camping maintenant qu’il est pratiquement impossible d’envisager d’autres types de voyages.

Le rapport met d’abord en lumière que le camping ne cesse de gagner en popularité depuis quelques années. Une perspective qui était et qui demeure encourageante et qui permet aux acteurs de l’industrie de voir l’avenir avec un certain optimisme. Selon Toby O’Rourke, présidente de KOA, la popularité de ce loisir pourrait encore augmenter en raison d’un nouvel intérêt suscité par ce loisir auprès de ceux qui voyagent dans le cadre de leurs loisirs, sans toutefois pratiquer le camping. En effet, 20 % de ces voyageurs et touristes disent que le camping sera la première activité qu’ils envisageront lorsque le confinement sera levé. Il s’agit donc d’une nouvelle clientèle qui pourrait choisir l’option camping dans les prochains mois.

Bien entendu, si l’optimisme est de mise à certains égards, celui-ci doit être relativisé. Seulement 41 % des campeurs habituels projettent de respecter leur plan initial de camping cet été, tandis que 45 % envisagent aller camper dans les prochains mois si les mesures sont levées. Une bonne partie des campeurs semble donc avoir mis une croix sur le camping cet été. Toutefois, compte tenu de la situation et du fait que la saison sera peut-être écourtée, il demeure qu’un nombre important de campeurs prévoit camper cet été, surtout si on ajoute les voyageurs qui ne fréquentent pas habituellement les terrains de camping, mais qui pourraient être tentés de le faire.

Le rapport indique également que pour les personnes consultées, le camping est la façon la plus sécuritaire de voyager dans le contexte que nous connaissons. Cette perception est vraie autant pour les campeurs, que pour les non-campeurs et pour ceux qui voyagent sans camper.

L’industrie devra donc s’ajuster puisqu’elle doit composer avec l’inédit et l’inconnu, mais certains points soulevés par le rapport de KOA permettent de maintenir un certain optimisme. Bien entendu, toute prévision dépend de ce qui nous attend dans les prochains mois, non seulement au niveau de la COVID-19, mais également des emplois et de l’économie. Notons  également qu’il s’agit d’une analyse qui concerne l’ensemble de l’Amérique du Nord et non seulement le Québec.

Le rapport entier est disponible ici 4000 personnes de partout en Amérique du Nord ont répondu au sondage.

koa4

  • Les archives. 689

      Ces campeurs sont plus heureux

      Ils voyagent plus, Économisent gros et sont mieux informés

      EN SAVOIR PLUS!