Retour aux actualités

Les actualités


Chronique santé Airmedic : Les 5 étapes d’une RCR complète et efficace

(2019-08-20) Admettons que vous êtes partis vous balader dans les bois avec Sylvain. Après 30 minutes de marche, il ne se sent pas trop bien. Il prend des pauses, se tient la poitrine, vous voyez dans ses yeux que ça ne va pas du tout. Il vous chuchote fébrilement : « Aide-moi… ». Puis, il s’effondre sur le sol. Que faites-vous ?

Vous êtes seul en forêt et Sylvain ne bouge plus. Vous savez que si vous courez chercher  secours, même le plus vite que vous le pouvez,  vous ne trouverez de l’aide qu’en 15 minutes. Pouvez-vous le laisser seul ? Vous criez, personne ne vous entends. C’est le Noël des campeurs et il y a beaucoup de bruit. Faudrait-il commencer la réanimation cardiorespiratoire (RCR) ? Connaissez-vous la RCR ?

C’est une situation stressante qui pourrait arriver à n’importe qui.

C’est prouvé : pratiquer la RCR, ça sauve des vies !

85 % des arrêts cardiaques se produisent en communauté. En effet, plus de 8 arrêts cardiaques sur 10 surviennent à la maison ou dans les lieux publics.

De plus, seulement 1 personne sur 10 survit à un arrêt cardiaque. Par contre, lorsque la RCR est effectuée sans tarder, les chances de survie sont doublées.

C’est prouvé : pratiquer la RCR, ça sauve des vies !

La réanimation cardiorespiratoire (RCR) a été élaborée de la manière la plus simple possible pour encourager les gens à agir vite et en confiance. Suite à l’exemple mentionné plus haut, voici chacune des étapes qu’il fallait suivre afin de débuter :

1. L’approche

Vérifiez que les lieux sont sécuritaires. S’ils le sont, approchez-vous de la victime, criez son nom et tapez fort sur ses épaules afin de vérifier si la personne est consciente ou pas. Si elle ne répond pas, c’est qu’elle est inconsciente. Appelez les services médicaux d’urgence et procurez-vous un défibrillateur externe automatisé (DEA) rapidement. Si vous êtes seul, allez chercher de l’aide. Après plus de 12 minutes sans défibrillation, le taux de survie chute à 5 %. Vous avez besoin du DEA, vous avez besoin de personnel médical. Appelez à l’aide. Ensuite, vérifier la respiration pendant 5 à 10 secondes. Est-ce que la poitrine se soulève ? La victime respire-t-elle normalement ?

2. Le massage cardiaque

RCR1Si la victime est inconsciente et ne respire pas. C’est un arrêt cardiaque, le cœur a cessé de battre, la circulation sanguine transportant l’oxygène vers les organes est interrompue. Commencez les compressions thoraciques immédiatement. C’est très important. Pour effectuer les compressions thoraciques, dénudez la poitrine de la victime. Placez-vous à genou le long de son corps et à mains jointes, les coudes barrés, appuyez vite et fort entre les mamelons. Visez une profondeur de 5 cm et une fréquence de 100-120 compressions la minute. Comptez à voix à haute. Vos compressions vont remplacer la fonction de pompe du cœur. C’est vous qui faites « battre » son cœur, alors n’interrompez pas les compressions. Si vous devez les interrompre n’arrêtez pas plus de 10 secondes.

3. Les insufflations

RCR2Après avoir complété 30 compressions thoraciques, dégagez les voies respiratoires en plaçant une main sur le front et une autre sous la partie osseuse du menton. Basculez la tête vers l’arrière et soulevez le menton Ainsi, l’air envoyé par la bouche pourra se rendre aux poumons.

Ensuite, pour le bouche-à-bouche, pincez le nez de la victime et soufflez dans la bouche le temps d’une seconde. Assurez-vous que la poitrine se soulève et répétez deux fois.

Pour les ventilations au masque, retirez le masque de son étui, dépliez-le complètement et installez la valve unidirectionnelle. Placez l’extrémité étroite sur l’arête du nez, la partie large doit couvrir la bouche. Soufflez dans la bouche le temps d’une seconde. Assurez-vous que la poitrine se soulève et répétez également deux fois.

4. L’utilisation du défibrillateur externe automatisé (DEA)

RCR3Un défibrillateur externe automatisé est un dispositif électronique qui analyse le rythme cardiaque. Il produit, s’il y a fibrillation une décharge électrique pour rétablir le rythme cardiaque. Un accès rapide à un défibrillateur (DEA) pourrait sauver 200 personnes de plus chaque année. Une défibrillation rapide augmente les chances de survie. Une fois l’appareil disponible, mettez-le en marche et suivez les étapes qu’il vous dictera. La machine vous dira quoi faire. C’est simple. Fixez les électrodes suivant le diagramme sur celles-ci. Lors de l’analyse du rythme, assurez-vous que personne ne touche à la victime. Si un choc est nécessaire le DEA vous avertira. Avant d’appuyer sur le bouton pour administrer le choc, assurez-vous que personne ne touche à la victime. Faites attention, vous non plus, vous ne devez pas toucher à la victime. Ensuite, reprenez rapidement les compressions thoraciques. Trente compressions thoraciques pour deux insufflations (Ratio 30:2). Gardez toujours les électrodes du DEA en place et restez à l’affût des indications de l’appareil. Il sera peut-être nécessaire d’administrer un choc de nouveau.

5. Ne lâchez pas, persévérez, Sylvain a besoin de vous !

RCR4Continuez la RCR! Ce sont ces manœuvres qui vont lui sauver la vie. Si vous arrêtez, la personne risque de mourir. Vous êtes sa seule chance.

Quand est-ce que vous pouvez arrêter les manœuvres de RCR?

  • La victime se met à respirer, bouger, parler ou réagir
  • Un autre secouriste est en mesure de venir prendre la relève
  • Les lieux ne sont plus sécuritaires
  • Vous êtes vraiment trop épuisé pour continuer
  • Les services médicaux d’urgence arrivent et prennent la relève

Finalement, cet article ne remplace pas une formation complète certifiée. Se former, c’est essentiel ! N’attendez pas qu’un drame arrive. Personne n’est à l’abri d’un arrêt cardiaque, cela peut arriver à n’importe qui et pour différentes raisons, par exemple la noyade, l’électrisation, l’intoxication, l’hypothermie, l’overdose, l’insuffisance respiratoire aiguë, et tant d’autres causes! Une activité banale peut devenir tragique si vous n’êtes pas préparés. Soyez prêts à toutes les éventualités. Vous avez le pouvoir de  sauver des vies.

Par Shanna Aristil
Inhalothérapeute et Instructrice certifiée en réanimation cardiorespiratoire et secourisme

 

 

 


Avantage membre

Airmedic_Logo_Couleur_CourtAirmedic est maintenant un fier partenaire de la FQCC. Profitez de ce nouvel avantage membre et bénéficiez de 25 % de rabais sur les protections saisonnières AIRMEDIC en contactant le service à la clientèle au 1 866 673-3838 poste 2, en mentionnant le code promotionnel FQCC-AM19.


  • Les archives. 655

      Ces campeurs sont plus heureux

      Ils voyagent plus, Économisent gros et sont mieux informés

      EN SAVOIR PLUS!