Menu
Menu

PRATIQUE

HEADER-PRATIQUE

Acheter un VR

Quand on sait qu'un nouveau VR représente un investissement pouvant atteindre 200 000 $ pour une autocaravane hivérisée avec toutes les options et les accessoires, il est important de bien se renseigner avant d'acheter.

• Les différents types de VR
• Les critères de sélections
• 16 astuces pour magasiner un VR
• Acheter le bon modèle
• Tester le caravaning en louant un VR
• Financer l'achat de son VR
• Assurer son VR
• Comment protéger son investissement ?


Les différents types de VR

CommentChoisirVRIl existe deux grandes catégories de VR : les modèles qui doivent être remorqués comme la tente-caravane, la caravane classique, la caravane à sellette ou la caravane portée les VR motorisés comme les autocaravanes de classe A, B ou C. Il faut bien analyser ses besoins avant de choisir son VR, en se documentant, en visitant les salons d'exposition de VR, mais aussi en posant ses questions aux mordus du VR et en fréquentant les terrains de camping. Chaque type de VR comporte ses avantages que ce soit le prix, le confort, ou la facilité de stationner. L'importance de la dépense devrait être fonction de la fréquence d'utilisation.


Les critères de sélection

Voici quelques points à évaluer avant d'acheter son VR :

  Considérez le modèle, la longueur, la qualité de la construction, l'aménagement et finalement, le prix.
  Utiliserez-vous votre VR toute l'année ou uniquement en été ?
  Effectuerez-vous de longs voyages sur les autoroutes ou sillonnerez-vous les petits chemins
  Combien d'espaces de couchage avez-vous besoin ? 
  Avez-vous des enfants en bas âge ou de grands ados ?
  Certains de vos passagers ont-ils des besoins spéciaux (fauteuil roulant, etc.) ?
  Avez-vous l'intention de vous installer en pleine nature ou rechercherez-vous des terrains aménagés avec tous les services ?
  Tenez-vous à un peu d'intimité à l'intérieur de votre VR ?
  Avez-vous besoin de beaucoup d'espace d'entreposage ? 
  Tenez-vous à une grande cuisine bien équipée ?
  Avez-vous l'intention de remorquer un bateau ?
  Quelle est la capacité de remorquage de votre véhicule?
  Quel est votre budget ?


16 astuces pour magasiner un VR
  1. Prenez le temps de bien définir vos besoins, conseille la caravanière de longue date Kiki sur le forum de la Fédération québécoise de camping et de caravaning (FQCC). Une recommandation que font également tous les spécialistes dans le domaine. Pourquoi voulez-vous acheter un VR ? Est-ce que vous ferez beaucoup de kilométrage en Amérique du Nord ? Voyagerez-vous sur de longues périodes ou simplement pour de courts séjours d’un weekend ? Vos réponses guideront votre choix de grandeur, de poids et d’espace intérieur du VR.
  2. Assurez-vous que le VR que vous convoitez – s’il s’agit d’une caravane ou d’une caravane à sellette – puisse être tracté par votre véhicule routier, recommande notre rédacteur en chef, Paul Laquerre. N’oubliez pas d’inclure le poids des bagages dans les calculs de poids.
  3. À ce propos, vérifiez également le poids maximum brut (PMB) du VR, signale notre expert technique, Rémi Guertin. Il s’agit du poids que le VR ne doit pas dépasser avec tout son chargement à bord. Par exemple, dit-il, des essieux d’une capacité de 1 588 kg (3 500 lb) chacun qui supportent une caravane pesant 3 175 kg (7 000 lb) à vide seront facilement surchargés. « Entre des caravanes de ce poids, privilégiez celle qui est équipée d’essieux d’une capacité de 1 995 kg (4 400 lb) ou plus afin de vous allouer une charge utile convenable », préconise-t-il.
  4. Avant de magasiner, il faut connaitre vos besoins. Parlez et échangez avec d’autres campeurs. Les forums ou groupes Facebook qui parlent de camping sont les bons endroits où entamer le processus d’achat d’un VR. « Ce sont généralement des outils très utiles et pratiques pour déterminer les avantages et inconvénients d’un VR. On peut épargner beaucoup de sous en discutant avec des utilisateurs/campeurs », soutient le membre Anctilo14 sur le forum de la FQCC.
  5. Faites vos devoirs. Renseignez-vous sur le produit que vous désirez en consultant les fiches des manufacturiers, visitez beaucoup de modèles de VR dans les parcs de concessionnaires. Ne prenez surtout pas une décision sur un coup de tête, avertit Kiki qui possède la même autocaravane depuis 2011.
  6. Comparez des pommes avec des pommes. Comparez donc des VR de même catégorie, soit : entrée de gamme, intermédiaire ou haut de gamme. Et prenez des notes sur ce que vous aimez et aimez moins, suggère Rémi Guertin.
  7. N’hésitez pas à recourir à des sites internet tels rvreviews.net et jrconsumers.com afin de recevoir leurs guides d’achat, conseille pLaurin sur le forum de la FQCC. Ces guides sont toutefois publiés dans la langue de Shakespeare.
  8. Négociez votre VR auprès de plusieurs commerçants, quitte à vous rendre en dehors de votre région, recommandent plusieurs membres. « En négociant notre VR auprès de deux commerçants de régions différentes, nous avons réussi à faire baisser le prix de notre autocaravane d’au moins 5 000 $ », signale Kiki. La caravanière a également obtenu quelques accessoires dont un raccord rapide sur la bonbonne de propane pour son BBQ et un rabais pour une barre BlueOx. Elle a aussi pu changer un fauteuil pour un modèle au dossier plus haut.
  9. Si le commerçant ne coopère pas, écrivez directement au manufacturier pour obtenir le prix des accessoires en sus, préconise le membre Michelp. « Il y a dix ans, j’ai acheté un modèle Forest River. Les deux commerçants que j’ai approchés refusaient de me fournir le prix exact des ajouts que je souhaitais faire au VR. Une simple lettre au manufacturier m’a permis d’obtenir la liste complète de prix », souligne ce caravanier averti.
  10. Suivez les fluctuations des devises canadienne et américaine. « J’ai acheté une roulotte en 2008 alors que notre dollar canadien était à son plus haut niveau depuis des années. En ce moment, plusieurs modèles 2018 affichent un prix plus bas que ceux de 2017 », souligne le membre Anctilo14.
  11. Magasiner en fin d’été permet généralement d’obtenir de meilleures réductions qu’en début de saison de camping, font remarquer plusieurs membres de la FQCC.
  12. Demandez à ce que la garantie du manufacturier commence lors de la prise de possession de votre véhicule et faites-le spécifier au contrat. « C’est ce que nous avons fait en achetant notre modèle Airstream à la fin de l’été 2014, dont nous n’avons pris possession qu’en avril 2015 », signale le caravanier Trudelpi9 sur le forum de la FQCC.
  13. Si l’aménagement intérieur vous plait, prenez le temps de vérifier ce qui est moins visible, conseille Rémi Guertin. À commencer par le toit. Assurez-vous qu’il soit bombé afin de faciliter l’écoulement de l’eau de pluie.
  14. Les divers espaces de rangement et les armoires sont faciles d’accès pour un examen minutieux, ajoute Rémi Guertin. Sortez les tiroirs et examinez leur confection ; des tiroirs assemblés à queue d’aronde sont plus robustes, indique-t-il. Les rails des tiroirs doivent être solidement arrimés au fond afin de résister aux secousses subies sur la route. Soulevez les coussins des banquettes et le matelas du lit pour vérifier leurs structures. Les fils et les tuyaux doivent être bien fixés et disposés de façon ordonnée, insiste notre expert.
  15. Outre le prix d’achat, vous devez considérer le financement, les frais liés aux assurances, aux terrains de camping, au remisage ainsi qu’en carburant. Évitez autant que possible de financer votre VR sur une longue période, avertit Rémi Guertin. La valeur du VR se dépréciera plus vite que ne diminuera votre solde à payer. « Si vous devez le vendre, vous ne pourrez pas rembourser votre dette en entier avec le prix de revente », souligne-t-il.
  16. Enfin, faut-il absolument que le VR soit neuf à l’achat ? L’option d’un VR d’occasion peut se traduire par d’importantes économies allant de 30 % à 50 % du prix d’origine.


Acheter le bon modèle

CommentMagasinerVRVous avez choisi le type de VR qui vous convient. Maintenant il faut magasiner. Il est utile de dresser sa liste de critères de sélection avant de visiter les détaillants. C'est un investissement considérable et l'importance de la dépense devrait être fonction de la fréquence d'utilisation du véhicule.

  Considérez le modèle, la longueur, la qualité de la construction, l'aménagement et finalement, le prix.
  Prenez des notes sur chaque VR. Identifiez les points forts, notez les désavantages et éliminez les modèles qui ne répondent pas à vos critères.
  Comparez toujours les VR de la même catégorie, soit entrée de gamme, intermédiaire ou haut de gamme. Évaluez bien le rapport qualité-prix en tenant compte du fait que les appareils ménagers et le système de chauffage sont pratiquement tous les mêmes d'un VR à l'autre.
  Mesurez toujours la longueur du véhicule récréatif et les banquettes qui se transforment en lit pour éviter les mauvaises surprises.
  Choisissez le moteur qui répondra à vos besoins. Même si un moteur diesel implique un déboursé plus élevé à l'achat, il s'avère souvent beaucoup plus économique à l'usage et offre plus de puissance.
  Établissez le système de freins que vous préférez. Chaque type de freins a ses avantages et ses inconvéninets qu'il vaut mieux connaître avant d'acheter un VR.
  N'hésitez pas à poser toutes vos questions aux vendeurs. Un bon vendeur saura vous dire quelle est la charge utile du VR et qu'est-ce qui fait que ce VR constitue un meilleur achat que ce que propose la concurrence.
  Vérifiez la qualité de construction du VR. Il n'est pas nécessaire d'être un expert pour voir si les joints apparents sont bien serrés ou si les tiroirs s'ouvrent facilement. Regardez sous le VR : les fils et la tuyauterie doivent y être solidement fixés afin de résister aux vibrations.
  Faites-en l'essai. Vous n'achèteriez pas une voiture sans faire un test routier, il en va de même d'un VR.
  Enfin, si vous cherchez à économiser, songez à l'achat d'un VR d'occasion. Dans certains cas, vous pourrez vous procurer un modèle en un peu plus luxueux et mieux équipé, mais toujours en bon état.


Tester le caravaning en louant un VR

L'aventure du VR vous sourit mais vous n'êtes pas prêt à faire le saut ? Vous hésitez entre la caravane à sellette et la caravane à capucine ? Vous n'êtes pas certain de pouvoir conduire un mastodonte ? Vous êtes un mordu du VR mais n'avez pas que 15 jours par année à y consacrer ?

Voyages FQCC, la seule agence spécialisée en trousime caravanier, vous offre en location une gamme de véhicules récréatifs (VR) de qualité qui vous donnera la chance d'essayer avant d'acheter. 


Financer l'achat de son VR

FinancementVRLe coût d'achat d'un VR représente un investissement pouvant facilement atteindre 200 000$, ce qui oblige la plupart des adeptes de camping et de caravaning à emprunter une partie de la somme nécessaire à l'achat de leur VR. Étant donné la somme empruntée, il est primordial d'évaluer les possibilités de financement qui vous sont offertes afin que la liberté que vous ressentirez au volant ne soit pas gâchée par un endettement suffocant.

Les possibilités de financement d'un VR

Si vous achetez votre VR neuf ou usagé chez un concessionnaire:

  Le directeur commercial de l'établissement vous offrira divers plans de financements auprès de différentes institutions financières. Puisque le contrat de vente du VR implique directement l'institution financière et que votre véhicule récréatif servira de garantie au prêt, votre investissement pourrait être amorti sur 20 ou 25 ans.
  Pour l'achat d'un véhicule usagé, le calcul est simple : [20 ans] - [âge du véhicule] = période de financement. L'achat d'un VR de cinq ans pourrait ainsi se financer sur une quinzaine d'années.
  Attendez-vous à devoir verser 15% à 20% du montant total de l'achat comme versement comptant (cash down), alors établissez bien votre budget avant même d'entrer chez votre concessionnaire… et essayez de le respecter! 


Si vous achetez votre VR d'un particulier :

  Vous devrez contacter vous-même une institution financière pour concocter le plan de financement qui vous convient.
  Pour des emprunts plus modestes, vous pouvez financer l'achat de votre VR à partir d'un prêt personnel de courte durée ou d'une marge de crédit qui vous fourniront des taux d'intérêt avantageux et une plus grande flexibilité.
  Pour des investissements plus importants, la majorité des institutions financières acceptent d'octroyer des prêts personnels sur une plus longue période, qui ne dépasse toutefois pas 20 ans et diminue en fonction de l'âge du véhicule. ( [20 ans] - [âge du véhicule] = période de financement )
  Si vous avez une maison, vous pouvez également contracter une marge de crédit hypothécaire, qui vous donnera droit à un crédit allant jusqu'à 75% de la valeur de votre résidence. Ce prêt implique par contre que vous donniez votre maison en garantie…
  Si vous avez plus de 62 ans et que votre maison est entièrement payée, vous pouvez financer l'achat de votre VR à l'aide d'une hypothèque inversée. Visitez notre section sur le programme d'aide à l'achat pour en savoir davantage sur cette option.


Pour avoir plus de détails sur les différentes options de financement qui s'offrent à vous, consultez le centre de documentation. Seuls les membres de la FQCC inscrits à la FQCC.ca, ont le privilège de consulter ces documents.

Vous pouvez également comparer les différents scénarios de financement en visitant le site d'Éric Brassard, auteur du livre Finance au volant, où plusieurs calculettes vous permettront d'évaluer l'option la plus adéquate pour financer l'achat de votre VR.

Programme d'aide à l'achat

Le Programme canadien de revenu résidentiel se spécialise dans un type d'hypothèque offert aux plus de 62 ans qui ont terminé de payer leur maison. L'hypothèque inversée vous permet d'emprunter une partie de la valeur de votre maison sans avoir aucun remboursement à faire : c'est au moment où vous vendrez votre maison que vous rembourserez cette hypothèque à même l'argent de la vente. L'argent que vous emprunterez ainsi sera alors non-imposable, puisqu'il s'agit d'un prêt, et n'influencera pas non plus la prestation de votre pension de vieillesse et autres revenus.

  Si vous êtes dans la soixantaine, votre prêt devrait représenter 10% de l'évaluation de votre propriété alors que si vous approchez les 80 ans, ce montant pourrait atteindre 40% de cette évaluation. Toutefois, ce type d'hypothèque comporte son lot d'inconvénients.
  Même si vous ne les remboursez pas immédiatement, les intérêts s'accumulent jusqu'au moment de la vente de votre maison. L'héritage que vous transmettrez à vos proches sera donc diminué de la valeur du prêt et des intérêts. 
  La procédure et les actes notariés peuvent coûter jusqu'à 2000$. 
  Le taux d'intérêt de ce type de prêt est moins avantageux qu'une hypothèque régulière. 
  Plus les années passeront, plus vous grugerez dans la valeur nette de votre propriété.


L'hypothèque inversée est donc une façon alléchante de financer ses aventures en VR, bien qu'il faille en évaluer toutes les conséquences.

Pour de plus amples renseignements, contactez le Programme canadien de revenu résidentiel au 1 800 563-2447 ou visitez le site : www.chip.ca


Assurer son VR

AssuranceVRUn véhicule récréatif, c'est à la fois votre moyen de transport mais aussi votre maison roulante, et il est important de ne pas l'assurer comme un simple véhicule.

Les assurances spécialisées pour les VR permettent de regrouper sous une même assurance les objets personnels et le véhicule, ce qui simplifie énormément le processus en cas de réclamation. Elles couvrent des risques qui sont spécifiques aux caravanes, et que les autres assurances, créées pour les automobiles, n'incluent pas dans leurs couvertures :

  Elles protègent les biens personnels pour une plus grande valeur que les assurances automobile traditionnelles. Cela répond à un besoin précis, puisque contrairement aux individus qui laissent leurs biens personnels à la maison lorsqu'ils utilisent leur voiture, les adeptes du camping-caravaning vivent dans leur VR et voyagent avec des biens personnels en grande quantité, avec une valeur allant souvent jusqu'à 10 000 $.
  Elles comportent une protection pour les frais d'urgence, en cas d'accident ou de rapatriement.
  Elles offrent une couverture sur les caravanes à sellette (fifth wheel) ou les caravanes, en cas de vol du véhicule tracté ou tracteur, qui va rapatrier la caravane à ses frais pour mieux répondre aux besoins des assurés, et ce, partout au Canada et aux États-Unis. 

Les assurances pour les caravaniers sont différentes selon qu'on soit un voyageur, un campeur-voyageur, ou un campeur saisonnier :

Lorsqu'il est question d'un voyageur, il s'agit de celui dont le VR prend la route. En plus des assurances qui sont nécessaires afin de faire face aux imprévus de la vie et du voyage, la Société d'assurance automobile du Québec (SAAQ) oblige le voyageur et le campeur-voyageur à prendre un contrat automobile : le FPQ#1.

En ce qui concerne le programme saisonnier d'assurance, idéal pour le propriétaire d'un VR qui loue un terrain pour l'été, il inclut une couverture pour la caravane contre le feu, le vol et le cambriolage, en plus de couvrir les effets personnels. De plus, il répond aux besoins précis des campeurs saisonniers, en comprenant la responsabilité locative et en protégeant contre d'éventuelles poursuites du voisinage.


Comment protéger son investissement ?

CommentProtegerSonVRCertains propriétaire de VR tracté négligent de poser une protection sur leur véhicule récréatif, oubliant les conséquences et la hausse des primes qui pourrait en résulter.

Un simple cadenas n'est souvent pas une protection suffisante et n'empêche pas les voleurs de couper le cadenas et de s'enfuir avec la caravane. En revanche, plusieurs protections permettent de remédier à ces situations qui pourraient s'avérer fâcheuses :

  Les modèles de cadenas AMPlock, conçus par une firme de Drummondville, offrent une protection à l'épreuve des cambrioleurs les plus ingénieux : la serrure en fonte ductile s'installe sur l'attache sellette de la caravane ou sur la main à l'avant du VR, empêchant tout véhicule de le tracter à l'insu des propriétaires. Les cadenas AMPlock résistent à toute coupe, et même au chalumeau, en plus de s'installer rapidement. Ils se révèlent être une option idéale pour les caravanes à sellette (comunément appelées Fifth wheel), les caravanes et les tentes-caravanes. 

Un dispositif électronique, la Smart Box, a été récemment ajouté à l'AMPlock pour éviter les oublis des campeurs ayant trop l'esprit aux vacances; la protection s'installe sur le côté du VR, et émet des bruits stridents tant qu'elle n'a pas été installée. Un rappel efficace de toujours verrouiller son cadenas ! 

À l'installation du dispositif AMPlock, le caravanier bénéficie d'un rabais pour l'achat du AMPlock et de la Smart Box, en plus d'un rabais sur sa prime d'assurance. Un trois-dans-un tout à votre avantage! 

D'autres procédés de sécurité sont également disponibles afin de mieux protéger votre VR :

  Le Boomerang Espion et le Boomerang Espion Alerte , un système de repérage par ondes cellulaires qui protège le véhicule contre le vol. Ce nouveau modèle comporte beaucoup d'améliorations par rapport au précédent, pour une efficacité décuplée : des tags sont cachés un peu partout dans le véhicule pour un meilleur repérage. Cette technique a été mise en place afin d'éviter que les voleurs trouvent eux-mêmes le tag et s'en débarassent, ce qui aurait pour fâcheuse conséquence d'annuler votre protection et de vous priver de votre caravane.
   Finalement, un anti-démarreur ou un système de marquage peuvent s'avérer une bonne solution contre la menace du vol.

Les protections existent, mais c'est à vous que revient la responsabilité d'en doter votre véhicule récréatif. Après tout, quand on a investi plusieurs milliers de dollars dans la caravane de ses rêves, il est sage de consacrer une infime fraction de ce coût pour éviter que son projet de vie ne s'en aille en fumée...