Menu
Menu

ASSOCIATIONS REGIONALES


Mauricie (08)

ARCC08

Blogue
 
NosActivitesAVenir  

WpLogin

map-quebec

01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 15 16 17 18 20

Les 2 500 membres de l’ARCC Mauricie ont de quoi être fiers de notre feuille de route. En effet, notre conseil d’administration a, par les années passées, organisé plusieurs événements très courus, dont deux rassemblements d’ouverture en 2000 et 2006, le rassemblement d’assemblée générale de la FQCC et la Commission Jeunesse en 2001, en plus d’avoir remporté en 2005 le prix Lucien-Réhaume pour le meilleur rassemblement provincial et le prix Marc-Boivin pour la meilleure activité sociale en 2006. Il faut dire qu’en matière de camping, le territoire de notre ARCC a de quoi inspirer même les plus blasés : au nord du fleuve Saint-Laurent, il s’étire jusqu’à Obedjiwan. Il est bordé à l’est par Sainte-Anne-de-la-Pérade et Notre-Dame-de-Montauban, et par Maskinongé et Saint-Alexis-des-Monts à l’ouest. Il compte aussi La Tuque, Louiseville, Shawinigan et Trois-Rivières parmi ses principales villes. Lire la suite...

AlainBinette
Alain Binette
Président
Trois-Rivières
DannyVallerand
Danny Vallerand
Vice-président
Trois-Rivières
GinetteHince
Ginette Hince
Trésorière
Trois-Rivières
DianeLavoieWeb
Diane Lavoie
Secrétaire
Lac-à-la-Tortue
CarmenBergeronWeb
Carmen Bergeron
Administratrice
Shawinigan
ReneHuardWeb
René Huard
Administrateur
St-Gérard-des-
Laurentides
RaymondMorinWeb
Raymond Morin
Administrateur
Trois-Rivières
 


Contactez-nous : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour connaitre nos attraits touristiques
Tourisme Mauricie
Tourisme Québec

Nos parcs et réserves
Parc national du Canada de la Mauricie
Parc de l’Île Melville
Réserve faunique Mastigouche
Réserve faunique du Saint-Maurice

Le rude paysage érodé du Bouclier canadien caractérise ce territoire, traversé par la rivière Saint-Maurice, troisième affluent du Saint-Laurent. Long de 500 km, il a représenté, dès le début de la Nouvelle-France, une voie maritime des plus importantes. Établie au confluent du Saint-Maurice et du Saint-Laurent, Trois-Rivières, fondée en 1634, jouit d’une situation qui lui a longtemps conféré un statut de ville majeure dans la colonie. Elle a d’ailleurs fêté son 375e anniversaire en 2009.

Harnaché en plusieurs endroits, le Saint-Maurice compte neuf centrales électriques en fonction et deux en construction. La région doit à la puissance de son principal cours d’eau sa considérable production d’électricité, associée notamment aux deux centrales de Grand-Mère et à celle de la Shawinigan Water and Power, nationalisée par le gouvernement du Québec lors de la fondation d’Hydro-Québec en 1944.

Cette manne énergétique, de même que le dense couvert forestier de la région, ont attiré chez nous les industries papetières et forestières qui ont fait notre fortune jusqu’à la seconde moitié du 20e siècle. Malheureusement, elles ont aussi fauché environ 50 % du couvert forestier de la région, qui a néanmoins tourné la page. Aujourd’hui plus soucieuse de son environnement, elle a développé une infrastructure touristique intéressante mettant de l’avant son patrimoine historique et naturel sans renier son passé.

Sur le coin de pays que couvre notre ARCC, l’industrie touristique a bénéficié du formidable effet d’entraînement du parc national de la Mauricie, créé en 1970 pour protéger un échantillon du Bouclier canadien. La qualité exceptionnelle de camping dans le parc a eu des effets positifs sur l’offre des terrains de camping de la région. Plusieurs autres parcs magnifiques réjouissent les adeptes du plein air. Chaque hiver, les célèbres petits poissons des chenaux attirent eux aussi des milliers de touristes. L’offre diversifiée des festivals tenus à Trois-Rivières, ainsi que le parcours poétique de son centre-ville, satisfont les amoureux de la culture tandis que la Cité de l’Énergie de Shawinigan dévoile tout sur l’aventure monumentale de l’hydroélectricité au Québec.