Retour aux actualités

Les actualités


Été 2016 – Taux de fréquentation des campings québécois

(2016-11-05) Chaque automne, Tourisme Québec produit un document bilan de la fréquentation des campings québécois. Voici les faits saillants de l’été 2016.

  • a1Par rapport à l’été 2015, le nombre d’emplacements de camping a augmenté de 2,3% et les campeurs ont été plus nombreux à camper au Québec puisque le taux d’occupation de ces emplacements a également augmenté (2,9 %).
  • Il semble que les campeurs aient privilégié séjourner dans des campings de petite taille (39 emplacements et moins) puisque ces derniers ont vu leur taux d’occupation augmenter de 11,4 %. (Moyenne taille 0,4 % et grande taille 4 %).
  • a2Toutes les catégories de camping québécois ont connu une hausse d’achalandage de campeurs de style « saisonnier » (+6 %) .
  • Le nombre d’emplacements pour la clientèle de campeurs « voyageur » (la grande majorité des membres de la FQCC) a augmenté de 2, 9 % et ces derniers ont été plus nombreux à visiter les campings québécois à l’été 2016 (+6,8 %).
  • Avez-vous vu plus de tentes cet été ? Possible puisque le pourcentage de campeurs utilisateurs de tente a progressé de 6, 4% cet été et ces campeurs ont privilégié les campings de petite taille (+23,1 %).
  •  a3Le nombre de campeurs utilisateurs de VR a également augmenté de 6, 4 % et ceux-ci semblent toujours autant apprécier les campings de taille moyenne (40 à 199 emplacements).
  • C’est bien connu, les campeurs voyageurs ont des fourmis dans les jambes dès que les beaux jours se présentent. Pas étonnant de constater ceux-ci ont constitué la principale clientèle du mois de juin 2016 pour les campings québécois.
  • Au terme de ce bel été 2016, quinze régions touristiques du Québec présentent un bilan positif de leur achalandage. Toutefois, deux régions se démarquent particulièrement : Charlevoix (+13,9 %) et l’Outaouais (+ 11,6 %).

Les campeurs voyageurs québécois en se déplaçant dans les diverses régions touristiques du Québec contribuent, au même titre que les autres types de touristes, au développement économique des régions qu’ils visitent.

 

  • Les archives. 339

      Ces campeurs sont plus heureux

      Ils voyages plus, Économisent gros et sont mieux informés

      EN sAVOIR PLUS!