Retour aux actualités

Les actualités


La FQCC rencontre un contrôleur routier

(2016-06-06) En ce début d’été où de nombreux campeurs commencent à prendre la route, la FQCC a rencontré pour vous Benoît Lapierre, contrôleur routier et agent aux relations publiques au bureau de la Capitale-Nationale de Contrôle routier Québec.

Panneau1

Q:  M. LPanneau2apierre, lorsque nous circulons en véhicule récréatif dans différentes régions du Québec, nous remarquons ces panneaux ci-contre, installés aux abords de la route. Que veulent-ils dire?

R : Ces panneaux indiquent la présence d’une aire de vérification des freins et exigent que tout conducteur de véhicule ou d’un ensemble de véhicules routiers de plus de 3000 kg de masse totale en charge (MTC) doit s’y arrêter pour effectuer la vérification du système de freinage de ses véhicules.

Q : Qu’entend-t-on exactement par masse totale en charge?

R : La masse totale en charge signifie la masse nette du ou des véhicule(s), ainsi que le poids du chargement et des occupants. Un petit truc fort simple est d’additionner les masses nettes des véhicules présentes sur les certificats d’immatriculation de la SAAQ. Cela pourra donner un indice au conducteur du poids du véhicule, sans inclure le chargement et les occupants.

Q : Pourquoi ces aires de vérification des freins sont-elles aménagées?

R : Une aire de vérification des freins précède toujours une pente particulièrement abrupte. Or, une utilisation excessive des freins pendant la descente d’une pente diminue leur efficacité, ce qui peut mener à une perte de contrôle du véhicule et même à un accident. Ajoutons que le simple fait de s’immobiliser à l’aire de vérification des freins permet de repartir à zéro la vitesse du véhicule avant d’entreprendre la descente.

Q : Combien y  a-t-il d’aires de vérification des freins dans la province?

R : On en dénombre une douzaine. Celles-ci sont présentes dans Charlevoix (5), Chaudière-Appalaches (4), l’Outaouais (1), la Côte-Nord (1) et le Témiscamingue (1).

 Q : Que devrait faire le conducteur à la vue de ces panneaux?

R : Si vous êtes conducteur d’un véhicule muni d’un système de freinage pneumatique, vous devriez vérifier :

FREIN DE SERVICE

  • Le rendement, la pression limite et la pression de mise en marche du compresseur.
  • La consommation d’air pour l’application de freins.
  • L’étanchéité du système de freinage.
  • Le fonctionnement de l’avertisseur d’anomalie du système de freinage (sonore ou lumineux).

FREIN DE STATIONNEMENT

  • S’il retient le véhicule lorsque engagé.
  • S’il libère totalement les roues lorsque désengagé.
  • Le fonctionnement du témoin lumineux.

Si vous êtes conducteur d’un véhicule muni d’un système de freinage hydraulique/électrique, vous devriez vérifier :

FREIN DE SERVICE

  • Le niveau de liquide.
  • Le fonctionnement du servofrein.
  • Freins électrique remorque/caravanes (vérifier le fonctionnement de la commande de freins, gradateur).

FREIN DE STATIONNEMENT

  • S’il retient le véhicule lorsque engagé.
  • S’il libère totalement les roues lorsque désengagé.
  • Le fonctionnement du témoin lumineux.

Q : Prévoyez-vous effectuer de la sensibilisation auprès des caravaniers?

R : Oui.  Nous tiendrons, les 21, 22 et 23 juin prochains, une opération provinciale avec notre partenaire en sécurité routière la Sûreté du Québec afin de sensibiliser les conducteurs des véhicules visés (+ de 3000 kg de MTC) à se présenter à l’aire de vérification des freins pour effectuer la vérification de l’état de leurs freins.

 Pour en savoir plus sur la réglementation concernant les véhicules lourds, consultez le guide Vérification avant départ.

  • Les archives. 256

      Ces campeurs sont plus heureux

      Ils voyages plus, Économisent gros et sont mieux informés

      EN sAVOIR PLUS!